(V)ivre - Restaurant (V)ivre - Restaurant (V)ivre - Restaurant (V)ivre - Restaurant

(V)ivre Opera Garnier - 3, rue de la Michodière 75002 Paris
Tél : 01 58 22 89 90

ou visitez le restaurant
(V)ivre Canal Saint-Martin

Menu
  • Quelle cave ! Plus de 250 références...
Retour

Quelle cave !

Plus de 250 références...

Bruno est un passionné "obsessionnel" du vin. "J'ai souhaité dans la carte de (V)ivre proposer les vins que j'aime mais aussi les plus beaux flacons que délivrent nos vignerons française." Ainsi, la France est mise à l’honneur ainsi que certains vins du « nouveau monde ».
A travers cette carte qui nous ressemble nous allons vous faire découvrir l’envers du décor du monde du vin, avec des artisans vignerons passionnés : c’est un bout de leur terroir que vous allez éprouver en dégustant leurs vins.

Un large de choix de vins au verre sont proposés au (V)ivre dont voici un échantillons:

Du côté des Vins Blancs (servis en 12cl): L'Anjou « Les Bergères » 2014 du Domaine FL (6,00€), le Chardonnay 2014 de François Carillon (9,00€), le « Clémence » 2015 de Vincent Pinard (9,00€), le Crozes Hermitage 2015 d'Alain Graillot (10,00€), le « Nuance » 2014 de Vincent Pinard (11,00€), les « Caillotes » 2014 de François Cotat (14,00€) et le Puligny-Montrachet 2014 de François Carillon (20,00€)...

Du côté des Vins Rouges (servis en 12cl) : Le Costières de Nîmes 2012 « Les Enfants Terribles » de Mas Carlot (6,00€), le Minervois « Estibals » 2013 de L’Ostal Cazes (7,00€), le Cotes du Roussillon – « Les Sorcières » 2015 du Domaine Clos des Fées (8,00€), le Côtes du Rhône « Paul » 2015 du Domaine Saladin (9,00€), le Chinon « Vieilles Vignes » 2014 de Philippe Alliet (9,00€), le Crozes Hermitage 2014 d'Alain Graillot (11,00€), le Lirac « La Reine des Bois » 2013 du Domaine de la Mordorée (11,00€), le Douro 2009 de Roquette & Cazes (13,00€), le St Julien - Connetable de Talbot 2012 de Château Talbot (14,00€)...

Fermez les yeux, ne bougez plus ! Ecoutez le Mistral du Sud Est, arrêtez-vous sur un coussin de velours en passant par Bordeaux, goutez la minéralité de l’argile et du calcaire en traversant la Loire ou prélassez-vous sur l’herbe verte de l’Alsace, terminez par vous chatouiller la langue en Champagne.

Partagez